Posted on

Un dîner plein de surprises

C’est la deuxième fois que je participe à un dîner de conversation, une initiative lancée par Théodore Zeldin et sa fondation The Oxford Muse dans le but d’améliorer les relations par des conversations moins superficielles. Le principe est simple : on s’assoit face à une personne qu’on ne connaît pas et on se sert du menu pour converser. Sur ce menu sont inscrites des questions que chacun choisit à tour de rôle, laissant son copain de table y répondre en premier avant de prendre la parole. Les questions soigneusement élaborées touchent l’apprentissage, l’amitié, les rapports homme-femme, la famille, le pouvoir et l’argent, les voyages, les cinq sens, la vision d’un monde meilleur… Autant d’entrées, de plats et desserts pour découvrir ce que pense et vit l’inconnu qui dîne face à soi.

Ce qui m’émerveille dans ces rencontres, c’est la possibilité de dialoguer sur des questions profondes avec une personne qu’on ne connaît pas et vers laquelle on ne se serait pas forcément dirigé spontanément, qui nous met peut-être même mal à l’aise par moments… Chemin faisant, un lien se crée et la rencontre a lieu. Un univers s’ouvre à nous qui met en lumière un vécu, des convictions, des expériences, une façon de penser et de s’exprimer, parfois très différents de tout ce qu’on a connu auparavant.

Ce qui me surprend davantage, c’est ce que j’apprends de moi-même en m’écoutant parler. Au moment de quitter le repas, après quelques heures d’échanges intenses, résonnent en moi les réponses qui se sont échappées de ma bouche. Je redécouvre certains aspects ou je m’étonne de ce que j’ai pu dire ou affirmer. Une image vivante émerge de cette rencontre. J’ai écouté, parlé et j’en sors énergisée car le besoin de contact est un élan de vie !

Les dîners de conversation, c’est “inviter les gens à dire ce qu’ils veulent que les autres, le monde sache d’eux, parce que nous sommes tous des inconnus, nous sommes tous déguisés, nous sommes voilés, nous cachons nos sentiments intérieurs, et il n’y a pas beaucoup d’occasion pour rencontrer des gens qui vous disent la vérité.” Théodore Zeldin l’a dit ici. Une très belle aventure à tester absolument ! Pour participer, contactez Oxford Muse France ou allez sur leur page Facebook (prochain dîner le 12 avril).

À propos de Vanina Gallo

Je prends soin de l’épanouissement des personnes par le coaching et contribue avec ma sensibilité artistique au développement harmonieux des organisations. Qu’il s’agisse d’un accompagnement pour relever vos défis professionnels et relationnels, ou qu’il s’agisse de faciliter les réflexions et visions d’un groupe par la pensée visuelle et la facilitation graphique, je vous aide à innover et à trouver les ressources pour créer la vie que vous désirez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *