Posted on

Un autre possible

Je suis toujours étonnée d’entendre des personnes dire : Mais alors, il y a un autre monde possible ?. C’est possible, et c’est le pari tenu par TEDx Paris qui a eu lieu ce samedi 15 janvier sous le titre Futurs singuliers.
Participer à un TED, c’est faire une expérience qui intègre une intention, un processus et un vécu. L’intention est de faire circuler l’énergie : une énergie créatrice, inspirante, qui donne envie d’avancer, d’innover, de jouer avec le monde. Le processus consiste à créer les conditions pour que cette énergie circule entre speakers et spectateurs, dans la salle et dans le monde via internet (ce que permet le format, l’esthétique, le rythme… tout ce qui fait le cadre des conférences TED). On entre dans un espace de conversation : En étant présent ou connecté, je participe. Ce qui me permet d’écrire : I am part of TED, I am doing TED. Il y a enfin le vécu personnel, qui correspond à l’état d’esprit, aux attentes, ressentis et émotions de chacun. En ce qui me concerne, je suis repartie avec des “graines” de connaissances et d’expériences, plantées dans mon cerveau, qui alimentent, ouvrent et enrichissent ma perception !
TED fait circuler l’énergie des idées : Ideas worth spreading. Mais ce sont les hommes et femmes qui, par leur façon d’incarner cette idée, de la vivre, de lui donner un sens personnel et unique, inspirent et créent l’émergence. L’autre monde possible, c’est de pouvoir imaginer la quatrième dimension parce que le cerveau humain est d’une élasticité infinie (avec l’habile agilité d’Étienne Parizot), de se laisser toucher par notre propre humanité derrière l’actualité qui déverse son flot d’information (avec le trait sensible de Patrick Chappatte), d’accepter humblement l’ignorance de notre origine (avec l’esprit conquérant d’Étienne Klein), de changer de paradigme en osant remettre en cause l’argent, mètre-étalon sacré de l’échange, intouchable parmi les intouchables (avec la volonté tranquille de Jean-François Noubel), d’intégrer le changement à tous les niveaux du processus et des entreprises humaines (avec la formidable conviction d’Élisabeth Laville), de s’inspirer du modèle naturel (avec la simplicité de Jacky Dupéty), d’accepter l’inconnu et le saut dans le vide (avec le sens ludique de Rafi Haladjian), de pouvoir appréhender son regard intérieur, celui qui ne ment pas et ne triche pas, car c’est en fermant les yeux qu’on peut voir enfin l’essentiel (avec la merveilleuse démonstration de Éric Brun-Sanglard)… Voilà qui nourrit l’éternelle optimiste que je suis !… Je laisse le mot de la fin à Jean-François Noubel : Le monde de demain n’est pas un monde de réaction, mais un monde de création. Well, see you now-in-the-future!

À propos de Vanina Gallo

Je prends soin de l’épanouissement des personnes par le coaching et contribue avec ma sensibilité artistique au développement harmonieux des organisations. Qu’il s’agisse d’un accompagnement pour relever vos défis professionnels et relationnels, ou qu’il s’agisse de faciliter les réflexions et visions d’un groupe par la pensée visuelle et la facilitation graphique, je vous aide à innover et à trouver les ressources pour créer la vie que vous désirez.

Une pensée pour “Un autre possible”

  1. Merci de nous permettre de découvrir un monde possible.Ca fait vraiment du bien de découvrir tous ces univers,toutes ces belles énergies d’où l’espérance jaillit.
    Merci à toi Vanina de nous faire partager…CREATION quel beau mot.Mais pourquoi attendre demain?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *