Posted on

Le monde comme amant

Cinq jours entre Rome et Rocca di Papa, où se tenait la conférence internationale La psychosynthèse dans le monde réunissant près de six cent praticiens venus du monde entier, et me voilà regonflée à bloc. L’occasion de partager avec vous cette exaltante formation qui fonde la majeure partie de ma pratique de coach et de ma vie, tout simplement.

We don’t shrink, we expand
Nous ne rétrécissons pas, nous élargissons (la conscience humaine). Gianni Yoav Dattilo, président de la Società Italiana di Psicosintesi Terapeutica, lance un clin d’œil avec ce jeu de mot : en anglais, “shrink” signifie à la fois “rétrécir” et le nom familier pour désigner son “psy”.
Vous ne connaissez pas la psychosynthèse ?

Cette école de pensée a été fondée par Roberto Assagioli, jeune psychiatre italien qui a crée son propre modèle à partir des théories de Freud et Jung, inspiré des travaux de Maslow et Rogers. Il a élaboé une conception plus ouverte et dynamique du fonctionnement humain, y intégrant notamment la dimension transpersonnelle. La psychosynthèse n’est pas à proprement parlé une profession, mais elle peut s’appliquer à différentes professions (dont le coaching, la psychothérapie, le management et l’éducation). Elle est une façon d’être, d’interagir et d’influer sur le monde qui appartient à tous. Assagioli se définissait lui-même comme un co-créateur : “La psychosynthèse est une déclaration d’interdépendance”, a-t-il écrit. En tant que mouvement, elle est la spirale du continuel apprentissage qui permet de remettre l’homme dans le chemin de son évolution et accomplissement.

Dottore, voglio essere curato, ma non con le medicine. Con l’amore e la gioia.
“Docteur, je veux guérir, mais pas avec des médicaments. Avec l’amour et la joie.” Alberto Alberti, psychiatre et psychothérapeute, citant un de ses patients.
Un voyage, retour aux sources

Si, comme l’a souligné Tan Nguyen, directeur de ma formation, “la culture se reçoit au niveau matriciel”, alors mon séjour italien m’a permis de savourer mes origines et d’embrasser le mélange des langues et cultures. J’ai été nourrie par les odeurs de pizza et de légumes grillés, le goût vaporeux du latte macchiato, la lumière du soleil couchant qui adoucit les paysages, les couleurs chatoyantes de la ville, la naturelle élégance gestuelle et vestimentaire des romains, le bruit des conversations et des Vespa dans la rue. J’ai parlé italien, anglais et même allemand. Moi qui ai grandi dans un univers cosmopolite, j’étais aux anges.

L’ouverture, une attitude qui fait la différence

L’évolution de chaque être passe par le développement de ses qualités, talents et compétences, en travaillant sur les deux dimensions : la conscience et l’action. Notre capacité d’adaptation qui nous a construit nous étouffe également. Revenir à soi et se mettre au centre, c’est passer de la disharmonie à l’harmonie.

More radiant than the sun, purer than the snow, subtler than the ether, is the self, the spirit within me. I am that self. That self am I.
Plus radieux que le soleil, plus pur que la neige, plus subtile que l’éther, est le Soi, l’esprit en moi. Je suis ce Soi. Ce Soi est moi.
Je suis… waouh !

Le principe de la psychosynthèse est de recentrer la personnalité autour du Soi. Le Soi, c’est en quelque sorte le waouh effect qui nous permet de transcender notre personnalité. Quand le moment présent se vit avec tous les sens, que rien ne semble nous résister et qu’on se découvre pleinement vivant sans se soucier de qui on est, c’est alors le Soi qui tient la baguette et peut diriger notre vie sur un chemin qui nous révèle et déploie notre potentiel. En mettant en lumière tous les aspects de notre personnalité, l’image de soi se transforme. Si on se contente de faire jouer toujours le même instrument, on finit par se confondre avec lui. Ce travail cher à Assagioli se nomme la désidentification : je suis plus que ce que je sens, ressens, pense…

La psersonnalité selon la psychosynthèse

Je suis une dynamique, de la dynamite en puissance

La volonté, considérée sous toutes ses formes (volonté forte, bienveillante, habile, profonde) est l’expression dynamique de qui je suis. C’est ce qu’on va mettre en action. La volonté ne peut venir que du centre de soi. C’est le libre-arbitre qui permet d’avancer avec efficacité, en s’appuyant sur ses motivations intrinsèques, en écoutant le ressenti ou l’intuition et en acceptant de ne pas se conformer. Chaque acte de volonté inscrit dans notre cerveau de magnifiques traces de qualités (autonomie, résilience, courage, maîtrise, profondeur, intégrité…) et développe la confiance. Embrassons la complexité et les imperfections pour imprimer dans le monde notre marque personnelle, riche de sa beauté et vérité.

I have learned to move in the world as it was my lover
J’ai appris à me mouvoir dans le monde comme s’il était mon amant. Joanna Macy, auteur de “World as lover, world as self”.
L’école de la joie et du plaisir

Découvrir dans les difficultés les opportunités cachées permet de transmuter l’énergie. C’est la possibilité re- ou récréative. “Embrace problems and use them for transformation” : pour embrasser les problèmes et les utiliser comme tremplin de transformation, on a besoin d’un guide et de soutien. La psychosynthèse est une école de la vie qui nous remet au centre et qui fonde la réalisation sur un modèle idéal personnel issu de nos valeurs, notre singularité et authenticité. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette conférence, c’est l’esprit d’ouverture et d’humilité. Nous sommes tous des co-créateurs, qui participons à ce courant en innovant. Je suis partie du congrès reconnectée, confiante, légère et heureuse. Voilà le but de toute démarche psychosynthétique.

À propos de Vanina Gallo

Je prends soin de l’épanouissement des personnes par le coaching et contribue avec ma sensibilité artistique au développement harmonieux des organisations. Qu’il s’agisse d’un accompagnement pour relever vos défis professionnels et relationnels, ou qu’il s’agisse de faciliter les réflexions et visions d’un groupe par la pensée visuelle et la facilitation graphique, je vous aide à innover et à trouver les ressources pour créer la vie que vous désirez.

2 pensées pour “Le monde comme amant”

  1. En lisant vite, j’ai vu « Le monde comme aimant », ce qui me semblait aussi un beau programme. Plus magnétique qu’érotique ;o)

  2. “Aimant”, c’est bien aussi ! Tout ça, c’est comme tu le dis bien “magnétique”. C’est la même énergie vibrante ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *