Posted on

HEC au Féminin invite l’atelier Image de soi & identité

Les femmes se construisent avec l’identité : Qui suis-je ? Cette construction est une interaction qui vous met en relation avec les autres, des groupes, des corps, des objets (comme le vêtement), des mots… Il y a l’image que vous avez de vous-même (comment je me perçois), celle que vous donnez aux autres (comment je me présente) et  celle qui vous est renvoyée par les autres (comment les autres me qualifient ou me désignent). Ces perceptions, représentations et qualifications sont rarement cohérentes et le décalage crée un malaise. Pouvoir mettre des mots, vous confronter au regard de l’autre, parler de ce qui vous touche et vous questionne, tout en intégrant les qualités que les autres voient en vous enrichit votre perception. Expérimenter de nouvelles sensations, sentir votre puissance et vos capacités créatives permet de rebondir et surtout d’aller toujours plus loin, au bout de vous-même. Car agir au niveau de l’image de soi se répercute sur tous les plans de la vie : ce que vous croyez possible nourrit votre motivation et vous pousse à la réalisation de soi. L’atelier Image de soi & identité a lieu le 28 septembre et le 1er octobre dans le cadre du réseau HEC au Féminin… Lucky me et merci à Christie Vanbremeersch !

À propos de Vanina Gallo

Je prends soin de l’épanouissement des personnes par le coaching et contribue avec ma sensibilité artistique au développement harmonieux des organisations. Qu’il s’agisse d’un accompagnement pour relever vos défis professionnels et relationnels, ou qu’il s’agisse de faciliter les réflexions et visions d’un groupe par la pensée visuelle et la facilitation graphique, je vous aide à innover et à trouver les ressources pour créer la vie que vous désirez.

2 pensées pour “HEC au Féminin invite l’atelier Image de soi & identité”

  1. Towards the end of this very interesting session, I shared with the group my reason for being there. My age of 39 yrs does not show. People often think I am 10 or more years younger, which I perceive as a disadvantage on the workfloor.
    Currently, I am turning around my career and I would like to take this opportunity to address this point. I was positively surprised to see how my statement caused a lot of response, during and after the conference :
    -Should I adapt my « look » and look older ? (like Evita did at a point)
    -Or just accept this, because I do physically look considerably younger. I should be glad for it.
    -Is it because I live a different life, more similar to 30-year olds, and I don’t have children?
    -What « age » do I feel, do I act ? And behaviour such as being hesitant at times can be perceived as behaviour that younger people have.
    -Why do I perceive it as a problem and is this not in itself the problem perhaps ?
    I believe all of these comments are true.
    Though it doesn’t translate directly into the goddesses presented, it is in part due to an unbalance, such as dominance to one goddess over another, or a perceived unbalance (perceived by others), due to unconventionality in lifestyle & beliefs.
    An important question that others also addressed and that applies to women in particular (though not only) is : to what extent should I adapt to the convention of the workfloor, to others. To what extent should I try to fit into another’s mold ?

  2. don’t change anything, it is an advantage, people do not expect experienced answers from someone they perceive as 29 year old

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *