Posted on

Éloge du talon haut

Pour répondre à une coach émérite, Hélène de Montaigu, qui demandait comment courir en talons hauts : eh bien, on ne court pas en escarpins ou talons aiguilles ! Non, ce n’est pas possible… Les talons hauts ont ce mérite-là, de nous obliger à marcher lentement. Une vertu par les temps qui courent (eux !) et nous astreignent à nous presser, à faire vite, à être sans cesse multitâche. “Hâte-toi lentement” dit un adage d’Érasme, en talon haut s’il le faut, c’est freiner ce rythme de suractivité pour savourer l’impatience dans la patience, c’est laisser les idées en suspend pour accepter un peu d’immobilisme. Une sorte de repos forcé qui finit par détendre. Autre alternative : on met ses baskets et on pratique la marche méditative prônée par Thich Nhât Hanh (marcher lentement, faire deux ou trois pas pour chaque inspiration et expiration).

À propos de Vanina Gallo

Je prends soin de l’épanouissement des personnes par le coaching et contribue avec ma sensibilité artistique au développement harmonieux des organisations. Qu’il s’agisse d’un accompagnement pour relever vos défis professionnels et relationnels, ou qu’il s’agisse de faciliter les réflexions et visions d’un groupe par la pensée visuelle et la facilitation graphique, je vous aide à innover et à trouver les ressources pour créer la vie que vous désirez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *